provenance des patients
centres de référence et file active

Le centre hospitalier universitaire de Chenevier-Mondor, est un centre leader dans la partie Sud Est de l’Île-de-France, qui dessert plus de 2,5 millions d’habitants. Il possède un large éventail d’activités de soins consacré aux maladies dysimmunitaires. Ainsi, dans un environnement local unique, l’ensemble des départements cliniques spécialisés dans les maladies auto-immunes/inflammatoires et la transplantation et plusieurs centres de référence « maladies rares » y sont réunis.

Les patients proviennent essentiellement de 3 Centres nationaux de Référence des Maladies Rares (CRMR) et d’un Centre de Compétences Maladies Rares (CCMR) auto-immunes et des files actives de patients souffrant vascularite systémique (250), maladies rhumatologiques inflammatoires (1800), maladies inflammatoires de l’intestin (1500), maladies dermatologiques inflammatoires et auto-immunes (1150), cytopénie auto-immune (1200), lupus érythémateux systémique (420), maladie glomérulaire primitive (850), greffe de rein (1400) et receveurs de moelle osseuse (750).

Files actives de patients atteints de maladies inflammatoires chroniques

Tous les patients exposés à une thérapie ciblée font l’objet d’un phénotypage croisé complet et les échantillons sont collectés dans une banque de données biologiques au sein de la plateforme locale de ressources.

Retour en haut